Injections de Botox pour la peau à Paris 8 - Dr Hayot

Injections de Botox pour la peau

Les injections de Botox dans le derme (micro- ou derma-botox) peuvent améliorer l’aspect d’une peau très grasse, séborrhéique et acnéique, dont les pores sont très dilatés. Elles peuvent aussi réduire une hyperhidrose (transpiration excessive).

Prendre Rendez-vous

Dr Hayot, chirurgien et médecin esthétique à Paris 8

Le Mot du Dr Hayot

« Après plusieurs essais sur mes patients, je me suis rendu compte que le Botox injecté de façon superficielle dans le derme (micro- ou derma-botox) améliorait de façon considérable la qualité de la peau et réduisait la dilatation des pores. »

Indications

  • Une peau très grasse, acnéique, avec un aspect « pores dilatés » qui constitue une gêne au quotidien.
  • Une transpiration excessive, anormale et localisée (visage et aisselles, notamment) dont le retentissement psychologique et social peut être important. Le maquillage est difficile, voire impossible, et il est compliqué de rester impeccable toute la journée.

Présentation de la technique

La toxine botulique est diluée dans du sérum physiologique pour assurer une bonne diffusion du produit. Deux techniques peuvent être employées : de multiples micro-injections dans la couche superficielle de la peau ou bien l’usage d’un DermaPen qui fait pénétrer le Botox préalablement appliqué à la surface de la peau.

Déroulement de la séance

Renseignements pratiques

  • Lieu de l’intervention : le cabinet médical
  • Anesthésie : aucune
  • Durée de l’intervention : 10 à 30 minutes
  • Désocialisation : aucune
  • Fréquence : 4 à 6 mois (peau grasse) ; 6 à 8 mois (hyperhidrose)

Peau grasse, pores dilatés

Au niveau du front, des injections très superficielles sont réalisées à l’aide d’une microaiguille. Sur le reste du visage, la solution de Botox dilué est étalée, et le praticien utilise un DermaPen pour la faire pénétrer dans la partie superficielle du derme.

Hyperhidrose

Le médecin repère les zones qui transpirent le plus grâce à une solution iodée qui agit comme révélateur. Il pratique plusieurs injections au niveau des glandes sudoripares.

Avantages de la technique

Peau grasse, pores dilatés

En diminuant la production des glandes sébacées qui sécrètent le sébum, la toxine botulique agit sur l’acné et sur l’aspect peau grasse. La taille des pores est déterminée par des facteurs héréditaires, mais elle est aussi sous l’influence de la production de sébum, d’où l’efficacité du Botox. Le teint est plus net et lumineux, comme si la peau était reposée.

Hyperhidrose

L’injection de toxine botulique bloque la fabrication de sueur en agissant sur les glandes sudoripares. Le résultat est ressenti par les patients dès le 2e jour. Les aisselles sont sèches, nettes, propres et sans odeur pendant 6 à 8 mois. Une prise en charge par l’Assurance maladie est parfois possible après accord préalable.

Résultats

Peau grasse, pores dilatés

Les résultats sont visibles au bout de 2 semaines avec une amélioration de la qualité de la peau, notamment son éclat, donnant une peau plus lumineuse, des pores moins dilatés et une peau moins séborrhéique. L’effet dure de 4 à 6 mois en moyenne.

Hyperhidrose

La toxine botulique limite efficacement la transpiration quelques jours après l’injection et cela pendant 6 à 10 mois. C’est un traitement de choix lorsque les mesures locales (antitranspirants) n’ont pas donné de résultat.

Précautions

Les injections de Botox ne sont pas recommandées chez les personnes qui souffrent d’une maladie neuromusculaire (myasthénie…), ainsi que chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Certains traitements (anticoagulants, antibiotiques, anti-inflammatoires) constituent des contre-indications relatives ou doivent parfois être interrompus avant les injections.

Effets secondaires

Quelques ecchymoses ou micro-hématomes peuvent apparaître aux points d’injection. Ces marques s’effacent en 2-3 jours.

Tarifs

Le tarif des injections de Botox varie selon les indications de chaque patient et l’étendue de la zone à traiter. Pour une hyperhidrose, plus la transpiration est excessive, plus la quantité de toxine botulique à injecter dans les glandes sudoripares sera importante. Un devis complet vous sera remis par le Dr Hayot lors de la consultation.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le Dr Hayot.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles


1 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et le Dr Bernard Hayot vous répondra au plus vite