Cerne creux débutant

Injection d’acide hyaluronique dans le cerne : pourquoi je n’injecte pratiquement plus d’acide hyaluronique dans le cerne ?

Du fait de mon hyper-spécialité dans la chirurgie du regard, j’ai été l’un des pionniers de cette technique et j’ai commencé à combler les cernes par injection d’acide hyaluronique il y a plus de 20 ans.

Prendre Rendez-vous

Problèmes causés par l’injection d’acide hyaluronique dans les cernes

En revoyant régulièrement mes patients, je me suis aperçu qu’après quelques années ce produit évoluait très mal dans le cerne. En effet dans la majorité des cas :

1/ L’acide hyaluronique ne disparaissait pas et il était encore présent même plusieurs années après l’injection

2/ L’acide hyaluronique se comporte comme une éponge, et dans cette zone le gonflement se voit particulièrement et donne l’aspect d’une poche bleutée au niveau du cerne

3/ A ce niveau, la peau est extrêmement fine (épaisseur d’une feuille à papier à rouler les cigarettes) et elle est transparente. L’acide se voit à travers la peau donnant un aspect bleuté, c’est l’effet Tyndall (diffraction de la lumière) de l’acide hyaluronique.

Pour ces 3 raisons et vu la fréquence des complications, je n’injecte pratiquement plus jamais d’acide dans le cerne et derrière une peau extrêmement fine, je préfère injecter le produit le plus naturel qu’il soit, c’est à dire la propre graisse du patient : c’est le micro lipofilling du cerne.

Les cas traités par injections d’acide hyaluronique

Les seuls cas où j’accepte encore d’injecter de l’acide dans le cerne sont :

1/ Sur les peaux noires, beaucoup plus épaisses, en avertissant au préalable les patients qu’il faudra le retirer un jour en injectant une antidote

2/ Dans des conditions exceptionnelles en attendant une lipostructure du cerne , en avertissant encore les patients qu’il faudra le retirer 15 jours avant l’intervention en injectant de la hyaluronidase.