Injection botox patte d’oie

Rides de la patte d’oie

Les rides de la patte d'oie sont provoquées par l'action du muscle orbiculaire qui, en se contractant, forme des stries au coin de l'œil.

Les mimiques, les rires et les sourires, répétés tout au long de la journée, créent des rides qui se creusent au fil des années avec la perte d’élasticité naturelle de la peau.

Les injections de toxine botulique sont un remède très efficace pour le traitement de ces rides lorsqu'elles sont subtilement réalisées. L'enjeu étant de ne pas figer le sourire et d'éviter une désharmonie avec la paupière inférieure non traitée qui apparaîtra alors plus plissée.

Après une séance d’injection dans les rides de la patte d’oie, la cassure cutanée disparaît progressivement, le résultat est optimal au 8ème jour. Le regard apparaît plus jeune !

L’effet du produit commence à s’atténuer au bout du 5ème mois, une autre injection pourra alors être réalisée pour maintenir l’efficacité du traitement antirides.

Par ailleurs, une injection de toxine botulique dans cette zone peut provoquer ou aggraver une poche malaire existante. Donc prudence !

D’autres méthodes existent pour traiter les rides du contour de l’œil tels que le laser fractionné et le laser CO2.

Voir +

Les rides de la patte d'oie sont provoquées par l'action du muscle orbiculaire qui, en se contractant, forme des stries au coin de l'œil.

Les mimiques, les rires et les sourires, répétés tout au long de la journée, créent des rides qui se creusent au fil des années avec la perte d’élasticité naturelle de la peau.

Les injections de toxine botulique sont un remède très efficace pour le traitement de ces rides lorsqu'elles sont subtilement réalisées. L'enjeu étant de ne pas figer le sourire et d'éviter une désharmonie avec la paupière inférieure non traitée qui apparaîtra alors plus plissée.

Après une séance d’injection dans les rides de la patte d’oie, la cassure cutanée disparaît progressivement, le résultat est optimal au 8ème jour. Le regard apparaît plus jeune !

L’effet du produit commence à s’atténuer au bout du 5ème mois, une autre injection pourra alors être réalisée pour maintenir l’efficacité du traitement antirides.

Par ailleurs, une injection de toxine botulique dans cette zone peut provoquer ou aggraver une poche malaire existante. Donc prudence !

D’autres méthodes existent pour traiter les rides du contour de l’œil tels que le laser fractionné et le laser CO2.

Antipodes Médical | Créateur de sites