Injection botox aisselles
aisselles - traitement - hyperhydrose

Aisselles

Hyperhydrose

L’hyperhydrose décrit la transpiration excessive chez certaines personnes. La sueur, produite par les glandes eccrines et apocrines, s’évacue par les pores de la peau par l’action du système nerveux et musculaire. La transpiration est liée à l’augmentation de la température du corps lié à un exercice, une émotion ou un stress intense. Lorsque la sudation est excessive et qu’elle se devient une véritable gêne, la meilleure solution reste le recours aux injections de toxine botulique.

Le Botox de type A des laboratoires Allergan™ permet un traitement rapide et sans danger de l’hyperhydrose en multiples micro injections sous les aisselles. La propriété anesthésiante de la toxine botulique permet de freiner l’activité des muscles responsables de l’expulsion de la sueur sous les bras. Pendant plusieurs mois, la sudation est réduite voire totalement inexistante sur cette partie du corps, sans aucun risque ou effet néfaste sur la santé.

Le résultat est ressenti par les patients dès le 2ème jour. Les aisselles sont sèches, nettes, propres et sans odeur pendant près de 6 à 8 mois.

Le traitement de l’hypersudation par le Botox peut également s’appliquer à d’autres zones du corps tels que les mains, la voûte plantaire, le dos, etc.

Toutefois ces injections sont contre-indiquées en cas de myasthénie, sclérose latérale amyotrophique, et pour certains patients sous antibiotiques ainsi que chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Voir +

Hyperhydrose

L’hyperhydrose décrit la transpiration excessive chez certaines personnes. La sueur, produite par les glandes eccrines et apocrines, s’évacue par les pores de la peau par l’action du système nerveux et musculaire. La transpiration est liée à l’augmentation de la température du corps lié à un exercice, une émotion ou un stress intense. Lorsque la sudation est excessive et qu’elle se devient une véritable gêne, la meilleure solution reste le recours aux injections de toxine botulique.

Le Botox de type A des laboratoires Allergan™ permet un traitement rapide et sans danger de l’hyperhydrose en multiples micro injections sous les aisselles. La propriété anesthésiante de la toxine botulique permet de freiner l’activité des muscles responsables de l’expulsion de la sueur sous les bras. Pendant plusieurs mois, la sudation est réduite voire totalement inexistante sur cette partie du corps, sans aucun risque ou effet néfaste sur la santé.

Le résultat est ressenti par les patients dès le 2ème jour. Les aisselles sont sèches, nettes, propres et sans odeur pendant près de 6 à 8 mois.

Le traitement de l’hypersudation par le Botox peut également s’appliquer à d’autres zones du corps tels que les mains, la voûte plantaire, le dos, etc.

Toutefois ces injections sont contre-indiquées en cas de myasthénie, sclérose latérale amyotrophique, et pour certains patients sous antibiotiques ainsi que chez les femmes enceintes ou qui allaitent.