Chirurgie des paupières à Paris 8 - Dr Hayot, chirurgien esthétique

Paupières

Les premiers signes de vieillissement des paupières apparaissent aux alentours de 35-40 ans et s’accentuent progressivement, donnant un air fatigué et triste.

Prendre Rendez-vous

Généralités

Le vieillissement du visage se traduit par trois signes principaux, également présents au niveau des paupières : les rides, le relâchement des tissus, la perte du volume graisseux sous-cutané. Ce processus de fonte graisseuse est souvent ignoré des praticiens qui limitent leur geste à une résection de l’excédent cutané. Or, opérer des paupières sans tenir compte du facteur volume a pour effet de figer et de creuser ou cadavériser le regard. Ce n’est qu’en restituant les volumes perdus qu’on parvient à redonner aux paupières le moelleux et la plénitude qu’elles avaient une dizaine ou quinzaine d’années auparavant – sans créer de « surgical look » très gênant.

Avec comme leitmotiv d’embellir naturellement et d’éviter à tout prix la chirurgie « qui se voit », le Dr Hayot, spécialiste du regard, équilibre les gestes de résection et de compensation de la perte graisseuse grâce au lipofilling. C’est la blépharoplastie d’addition.

Indications

Paupière supérieure

Les premiers signes de vieillissement de la paupière supérieure apparaissent vers 35 ans et s’aggravent progressivement, avec un relâchement sur l’œil formant une « casquette ». Ce relâchement est bien plus souvent lié à la fonte du volume graisseux qu’à un véritable excédent cutané : la paupière s’affaisse comme un sac qui se vide en se dégonflant. S’y associent un creusement des rides d’expression (rides du front, de la patte d’oie, du lion (région intersourcilière) et, assez fréquemment, une chute de la queue des sourcils.

Paupière inférieure

Elle n’est pas mobile. A chaque sourire ou autre mimique, la pommette monte et plisse la paupière inférieure, comme un mouvement d’accordéon qui fripe progressivement la peau très fine à cet endroit.

Des poches de graisse apparaissent, des cernes créent une zone d’ombre, et ces deux signes, qui se manifestent à des degrés divers selon les individus, donnent un air fatigué et triste. A partir de la cinquantaine, la fonte des volumes marque de plus en plus les traits, particulièrement au niveau de la vallée des larmes, la zone qui prolonge le cerne vers la pommette.

Les 4 paupières

Le vieillissement touche tous les éléments de la paupière : la peau se relâche, la graisse fond par endroits et s’accumule à d’autres (poches), les reliefs osseux deviennent quelquefois visibles. Il est alors plus judicieux d’opérer les 4 paupières simultanément. Sans quoi le résultat ne serait pas harmonieux du fait du contraste entre paupières opérées-non opérées.

Le Dr Hayot prend en compte le regard dans son ensemble : les paupières, mais aussi leur harmonie avec les tempes, la vallée des larmes et les sourcils.

Présentation des techniques

Lors de la première consultation, le chirurgien vous observe pour déterminer les réponses techniques à apporter en cas de poches, cernes, cernes colorés, fonte des volumes, relâchement… Il compose une intervention « à la carte ».

Le plus souvent, il préconise une blépharoplastie d’addition ou d’augmentation qui cible une des causes du vieillissement des paupières : la fonte du volume graisseux, mise en évidence avec des photos du patient plus jeune. En dosant précisément les gestes de résection et de comblement grâce à l’injection de graisse, le Dr Hayot sculpte véritablement la paupière pour parvenir à un rendu naturel et harmonieux. « Une partie importante de mes interventions consiste à reprendre des « yeux creux ou ronds » liés à une blépharoplastie passée qui n’a fait que couper et cadavériser le regard. » Le micro-lipofilling, qui permet de restaurer les volumes, est également mis en œuvre pour combler des cernes, et le nano-lipofilling est une technique récente assez extraordinaire, employée pour traiter des cernes colorés, mais aussi pour régénérer la peau.

Lorsque les paupières inférieures sont froissées et ridées, le Dr Hayot pratique une pinch blépharoplastie qui remet en tension la paupière sans décoller la peau et les muscles. Premier atout : l’absence de risque de déformation de l’œil. Deuxième atout : une cicatrice parfaitement invisible, sans sortie au coin externe de l’œil, soigneusement camouflée dans les cils.

A ces interventions s’ajoute l’ablation des poches sous les yeux : elle est réalisée par voie transconjonctivale (par l’intérieur de la paupière) et avec un bistouri laser pour agresser le moins possible les tissus et diminuer les saignements.

Cette page vous a plu ? Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles


1 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaires

Laissez un commentaire et le Dr Bernard Hayot vous répondra au plus vite