Chirurgie du regard: l'oeil creux à Paris 8 - Dr Hayot, chirurgien esthétique

Oeil creux

L’œil creux est bien souvent la conséquence d’une chirurgie des paupières trop agressive : l’œil paraît comme enfoncé dans l’orbite en raison d’une résection trop importante de tissu cutané. On peut aussi avoir l’œil naturellement creux, pour des raisons constitutionnelles, et le processus a tendance à s’aggraver avec le temps et la fonte des volumes graisseux. Le micro-lipofilling est une réponse logique et efficace au manque de plénitude du regard.

Prendre Rendez-vous

Dr Hayot, chirurgien et médecin esthétique à Paris 8

Le Mot du Dr Hayot

« Il ne faut pas confondre cerne creux et œil creux. Dans l’œil creux, l’orbite paraît trop grand et l’œil semble comme enfoncé dans sa cavité. Le traitement de choix est le remplissage par la propre graisse du patient, c’est-à-dire la micro-lipostructure. Pour redonner du volume de façon harmonieuse, il faut remplir la paupière inférieure jusqu’à la bordure des cils – pas seulement la surface du cerne – et combler si nécessaire la paupière supérieure. »

Indications

L’œil s’enfonce dans l’orbite en raison d’une insuffisance de tissus graisseux, qui peut être constitutionnelle (de naissance), liée au vieillissement des paupières ou consécutive à une blépharoplastie mal réalisée ou trop agressive – trop de tissu cutané et graisseux a été enlevé pour relisser les paupières.

Au niveau de la paupière supérieure, la fonte de graisse peut entraîner un haussement du pli palpébral, que l’on met facilement en évidence lors de la consultation.

Spécialiste de la chirurgie des paupières depuis plus de 30 ans, le Dr Hayot connaît parfaitement les écueils de la bléphroplastie classique. Une partie de son activité consiste à reprendre les complications de blépharoplasties antérieures en « réparant » l’excès de résection cutanée et graisseuse par une micro-lipostructure péri-orbitaire.

Présentation de la technique

Le traitement de choix de l’œil creux est la lipostructure ou micro-lipostructure des paupières supérieures et inférieures.

Déroulement de l’intervention

Renseignements pratiques

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgésie) ou générale
  • Durée de l’intervention : environ une heure
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Désocialisation : 8 à 10 jours (présence d’œdèmes liés au lipofilling)
  • Vous arrivez le matin de l’intervention, à jeun depuis 8 h.
  • Une anesthésie est pratiquée : anesthésie générale ou neuroleptanalgésie (anesthésie locale profonde).
  • Le chirurgien prélève un peu de graisse sur l’abdomen ou la face interne des genoux (lipoaspiration) à l’aide d’une microcanule. La graisse est ensuite rincée, défibrosée, cassée. Elle devient très fluide.
  • La graisse est injectée en profondeur à l’aide d’une micro-aiguille sur des sites préalablement marqués sur les paupières.

D’autres gestes sont réalisés conjointement : pinch blépharoplastie si la paupière inférieure est fripée, ablation des poches par voie transconjonctivale, etc.

Avantages de la technique

  • Le résultat est définitif et les suites opératoires sont simples et rapides.
  • La technique est naturelle (greffe de graisse provenant du patient) et sans risque.
  • La lipostructure masque les structures sous-jacentes. Elle diminue l’aspect creux, enfoncé, cadavérique du regard en recréant le volume perdu au fil des années ou à la suite d’une blépharoplastie ratée.

Les résultats du traitement de l’oeil creux

Après un lipofilling, les paupières sont gonflées pendant 8 à 10 jours. L’intervention n’est pas douloureuse mais l’œdème, normal et transitoire, peut être significatif.

Les premiers résultats positifs sont visibles à partir de la 3e semaine, mais l’aspect n’est définitif que 2 mois environ après l’intervention. Il ne faut donc pas s’inquiéter dans l’intervalle…

Quelles sont les précautions à prendre pour un traitement de l’oeil creux ?

Avant l’intervention

  • Une visite chez l’anesthésiste est obligatoire au moins 48 heures avant l’opération afin de confirmer sa faisabilité. Le patient doit être muni des résultats d’analyses sanguines demandées par l’anesthésiste en vue d’une chirurgie.
  • Les traitements anticoagulants (dont l’aspirine) doivent être interrompus une semaine ou plus avant l’opération des paupières pour limiter les saignements.
  • Il est conseillé de se procurer les médicaments et le matériel prescrits (collyres, compresses, etc.) en amont de l’intervention pour en disposer dès la sortie de clinique.
  • Le patient doit être à jeun depuis au moins 8 heures avant de descendre au bloc opératoire.

Après l’intervention

Le chirurgien vous donnera des recommandations pour les jours qui suivent l’intervention.

  • Prévoyez une éviction sociale de 8 à 10 jours, le temps que l’œdème et les ecchymoses aux points d’injection disparaissent.
  • Appliquer des compresses glacées limite les œdèmes postopératoires et apaise la gêne due au gonflement des paupières.
  • Une consultation post-opératoire a lieu dès le lendemain de l’intervention. Puis vous revoyez le chirurgien 1 mois après.

Effets secondaires

La lipostructure est une technique délicate qui doit être confiée à un praticien très expérimenté pour éviter les écueils des injections de graisse. Grâce à un traitement spécifique de la graisse (qui est minutieusement défibrosée) et à l’usage de microcanules, le Dr Hayot évite les complications (irrégularités, kystes fibreux, sur-corrections).

Pour en savoir plus : la SOFCPRE (Société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique) édite des fiches d’information très accessibles sur les principales interventions de chirurgie plastique et esthétique.

Combien coûte un traitement de l’oeil creux

Le coût d’une lipostructure varie en fonction du plan de traitement indiqué pour chaque patient et des gestes associés. Un devis précis vous sera remis après un examen attentif. Il comprend les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste ainsi que les frais de clinique.

Les actes de chirurgie esthétique ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le Docteur Hayot !