Pinch Blépharoplastie à Paris 8 - Dr Hayot, Chirurgien esthétique

Pinch blépharoplastie

La « pinch blépharoplastie », ou blépharoplastie par pincement, s’applique à la paupière inférieure lorsque celle-ci est plissée, froissée, ridée. Cette procédure a l’immense l’avantage d’être peu invasive. L’excédent de peau est retiré, mais sans décollement cutané. Le risque de complications, notamment d’œil rond ou de modification du regard, est quasi absent.

Prendre Rendez-vous

Dr Hayot, chirurgien et médecin esthétique à Paris 8

Le Mot du Dr Hayot

“Cette technique de blépharoplastie, décrite il y a plus de 30 ans, consiste à pincer la peau de la paupière inférieure et à couper l’excédent sans décoller la peau ou le muscle orbiculaire. Je pratique cette technique de plus en plus souvent, en complément d’autres gestes comme l’ablation de poches.”

Indications

La paupière inférieure est fripée, plissée, ridée, et elle présente un excédent cutané. Dans la plupart des cas, la pinch blépharoplastie est associée à d’autres gestes : ablation des poches par voie transconjonctivale, micro-lipostructure volumétrique du cerne, etc.

Présentation de la technique

L’excès de peau de la paupière inférieure – schématiquement le petit bourrelet que pouvez saisir entre vos doigts – est pincée puis coupée aux ciseaux sans décoller la peau ni le muscle orbiculaire.

Déroulement de l’intervention

Renseignements pratiques

  • Anesthésie : neuroleptanalgésie ou anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 15 à 30 min
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Désocialisation : environ 6 jours
  • Vous arrivez le matin de l’intervention, à jeun depuis 8 h.
  • Une anesthésie est pratiquée : anesthésie générale ou neuroleptanalgésie (anesthésie locale profonde).
  • Le chirurgien pince 1 ou 2 millimètres de peau, excédent qui est enlevé pour retendre la paupière inférieure.
  • La cicatrice est positionnée très précisément dans le pli des cils.
    D’autres gestes sont réalisés conjointement, définis au cas par cas selon les indications de chaque patient (poches, cernes, cernes colorés). Les fils sont enlevés vers le 6e jour.

Avantages de la technique

Des complications minimisées : pas de risque d’œil rond

Avec une blépharoplastie classique, le chirurgien décolle la peau et le muscle orbiculaire, ce qui expose à un risque d’œil rond, de regard modifié et inexpressif (« scléral show »), d’ectropion en raison de microlésions nerveuses générées par le décollement. Ces microlésions peuvent entraîner une atonie du muscle et des rétractions de la paupière inférieure (le plus souvent régressives au bout de quelques semaines) qui compliquent les suites opératoires dans un nombre de cas non négligeable. Avec la pinch blépharoplastie, du fait de l’absence de décollement cutané, ce risque de rétractation de la paupière n’existe pas.

Des cicatrices parfaitement camouflées

La grande différence entre la pinch blépharoplastie et la technique classique est que l’on ne pratique pas de sortie de cicatrice à l’angle externe de la paupière (patte d’oie), une marque qui trahit souvent l’intervention.

Travaillant sous microscope, le Dr Hayot incise la paupière inférieure très exactement au niveau des cils pour camoufler la cicatrice qui devient rapidement insoupçonnable. Comme la plupart des actes d’oculoplastie, cette microchirurgie exige un haut degré de précision et une grande assurance du geste.

Des suites plus simples

La technique de la pinch blépharoplastie est beaucoup moins agressive qu’une blépharoplastie classique. Du fait de l’absence de décollement cutané, les suites opératoires sont plus simples et il y a beaucoup moins d’œdème et d’hématomes qu’avec la méthode classique.

Résultats

Après quelques jours, la paupière inférieure retrouve un aspect lisse. En général, le chirurgien corrige également les poches et/ou les cernes et le regard est vraiment rajeuni pour une dizaine d’années voire plus.
Les fils sont enlevés vers le 6e jour.

Quelles sont les précautions à prendre pour la pinch blépharoplastie?

Afin d’éviter toute prise de risque durant l’intervention, certaines précautions devront être respectées.

Avant l’intervention

  • Une visite chez l’anesthésiste est obligatoire au moins 48 heures avant l’opération afin de confirmer sa faisabilité. Le patient doit être muni des résultats d’analyses sanguines préalablement demandées en vue d’une chirurgie.
  • Les traitements anticoagulants (dont l’aspirine) doivent être interrompus une semaine ou plus avant l’opération des paupières pour limiter les saignements.
  • Il est conseillé de se procurer les médicaments prescrits en amont de l’intervention (collyres, compresses, etc.) pour en disposer dès la sortie de clinique.
  • Le patient doit être à jeun depuis au moins 8 heures avant de descendre au bloc opératoire.

Après l’intervention

Le chirurgien vous donnera des recommandations pour les jours qui suivent l’intervention.
Prévoyez une éviction sociale d’environ 6 jours, le temps que l’œdème et les ecchymoses disparaissent.

Une consultation postopératoire a lieu dès le lendemain de l’intervention, le 6e jour pour enlever les fils, puis 1 mois après.

Effets secondaires

La blépharoplastie inférieure est une chirurgie délicate car à risque de déformation de l’œil. Tout l’intérêt de la pinch blépharoplastie est d’aboutir à un résultat optimal sans craindre de complications de ce type.

Combien coûte une pinch blépharoplastie ?

Le coût d’une pinch blépharoplastie varie en fonction des gestes associés (ablation des poches, comblement des cernes par micro-lipofilling, notamment). Un devis précis vous sera remis après un examen attentif. Il comprend les frais de la clinique et du matériel, les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste et du personnel hospitalier.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez le Dr Hayot !

Commentaires

Laissez un commentaire et le Dr Bernard Hayot vous répondra au plus vite