Œil asiatique

Œil asiatique

La technique du Dr Hayot

« La chirurgie esthétique de l’œil asiatique permet la création d’un pli palpébral ou le repositionnement d'un pli existant. En règle générale, le pli se positionne 5 à 8 mm au-dessus du cil pour permettre d’agrandir le regard.
Je pense qu’il ne faut pas chercher à « occidentaliser » un regard et tenter de transformer l’œil asiatique en œil caucasien, mais au contraire ouvrir le contour de l’œil en conservant les origines ethniques. »

Je pratique 3 techniques différentes de blépharoplastie asiatique :

Renseignements pratiques

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgésie)
  • Durée de l'intervention : environ une heure et demi
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Désocialisation : environ 3 semaines, 1 mois (en raison de la présence d’œdème)

Avec incision au laser

Après avoir déterminé l’emplacement exact du pli palpébral avec mon patient avant l’opération, j’effectue une incision horizontale au bistouri laser puis je créé des adhérences entre la peau et le muscle releveur de la paupière à l’aide de points de suture très profonds.

Cette technique peut s ‘appliquer à tous les types d’yeux asiatiques, même ceux dont la peau est ridée et très peu élastique. Elle peut également s’associer à un retrait de poches de graisse.

Avantages

  • Permet de retirer à la fois l’excès de peau et de corriger les rides entre le pli palpébral et les cils
  • Le résultat de « l’opération double paupière » est définitif
  • Permet de recourber joliment les cils et de sublimer le regard
  • La cicatrice, cachée dans le pli de la paupière est quasi invisible
Voir +

Sans incision cutanée

Dans certains cas, « le débridage des yeux » peut s’effectuer de manière percutanée afin d’éviter toute cicatrice sur la paupière.
Je pratique sur la paupière 5 ou 6 incisions à l’aiguille et je suture la paupière entre le tarse et la nouvelle ligne du pli palpébral. Les fils sont retirés 6 jours après l’intervention.

Cette technique convient particulièrement aux patients jeunes dont la peau est fine et élastique qui souhaitent réorienter ou creuser un pli palpébral déjà existant.

Avantages

  • Très peu d’œdèmes post opératoires
  • Absence de cicatrices et de risques d’excision cutanée
  • Absence d’ablation de fils et récupération rapide
  • Le résultat est naturel et réversible
Voir +

Incision de l’épicanthus

L’épicanthus désigne le repli cutané situé dans l’angle interne de l’œil au niveau du point lacrymal. L’épicanthoplastie permet de modifier la forme et la taille du contour intérieur de l’œil. Dans le respect de l’enseignement de mes homologues coréens, j’incise l’épicanthus et suture l’angle intérieur de l’œil à la paupière inférieure afin d’ouvrir le regard.

Cette méthode convient aux patients qui ont la sensation d’œil fermé par la paupière, dont les yeux semblent très éloignés l’un de l’autre. Je l’associe généralement à une chirurgie de la « double paupière ».

œil asiatique - chirurgie paupière

La technique du Dr Hayot

« La chirurgie esthétique de l’œil asiatique permet la création d’un pli palpébral ou le repositionnement d'un pli existant. En règle générale, le pli se positionne 5 à 8 mm au-dessus du cil pour permettre d’agrandir le regard.
Je pense qu’il ne faut pas chercher à « occidentaliser » un regard et tenter de transformer l’œil asiatique en œil caucasien, mais au contraire ouvrir le contour de l’œil en conservant les origines ethniques. »

Je pratique 3 techniques différentes de blépharoplastie asiatique :

Avec incision au laser

Après avoir déterminé l’emplacement exact du pli palpébral avec mon patient avant l’opération, j’effectue une incision horizontale au bistouri laser puis je créé des adhérences entre la peau et le muscle releveur de la paupière à l’aide de points de suture très profonds.

Cette technique peut s ‘appliquer à tous les types d’yeux asiatiques, même ceux dont la peau est ridée et très peu élastique. Elle peut également s’associer à un retrait de poches de graisse.

Avantages

  • Permet de retirer à la fois l’excès de peau et de corriger les rides entre le pli palpébral et les cils
  • Le résultat de « l’opération double paupière » est définitif
  • Permet de recourber joliment les cils et de sublimer le regard
  • La cicatrice, cachée dans le pli de la paupière est quasi invisible

Sans incision cutanée

Dans certains cas, « le débridage des yeux » peut s’effectuer de manière percutanée afin d’éviter toute cicatrice sur la paupière.
Je pratique sur la paupière 5 ou 6 incisions à l’aiguille et je suture la paupière entre le tarse et la nouvelle ligne du pli palpébral. Les fils sont retirés 6 jours après l’intervention.

Cette technique convient particulièrement aux patients jeunes dont la peau est fine et élastique qui souhaitent réorienter ou creuser un pli palpébral déjà existant.

Avantages

  • Très peu d’œdèmes post opératoires
  • Absence de cicatrices et de risques d’excision cutanée
  • Absence d’ablation de fils et récupération rapide
  • Le résultat est naturel et réversible

Incision de l’épicanthus

L’épicanthus désigne le repli cutané situé dans l’angle interne de l’œil au niveau du point lacrymal. L’épicanthoplastie permet de modifier la forme et la taille du contour intérieur de l’œil. Dans le respect de l’enseignement de mes homologues coréens, j’incise l’épicanthus et suture l’angle intérieur de l’œil à la paupière inférieure afin d’ouvrir le regard.

Cette méthode convient aux patients qui ont la sensation d’œil fermé par la paupière, dont les yeux semblent très éloignés l’un de l’autre. Je l’associe généralement à une chirurgie de la « double paupière ».

Renseignements pratiques

  • Anesthésie : locale potentialisée (neuroleptanalgésie)
  • Durée de l'intervention : environ une heure et demi
  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Désocialisation : environ 3 semaines, 1 mois (en raison de la présence d’œdème)
œil asiatique - chirurgie paupière

La blépharoplastie asiatique

Une partie de la population asiatique naît avec un petit pli sur la paupière supérieure (comme les occidentaux) qui donne une jolie forme naturelle à l’œil asiatique. On parle alors de « double paupière » (« double eyelid »). ...  Lire +

En revanche, l’autre moitié de la population présente des yeux très bridés, dont la paupière semble former un rideau entre les cils et les sourcils et ferme le regard. Lorsque le pli palpébral est inexistant, l’on parlera de paupière simple (« single eyelid »).

Au cours des 50 dernières années, la chirurgie esthétique de l’œil asiatique a été l’une des techniques les plus réalisée en Asie. La majorité des patients asiatiques qui ont recours à cette opération cherchent à ouvrir leur regard en redessinant joliment la paupière. Quant aux femmes, elles désirent rendre le maquillage plus facile sans pour autant modifier leur personnalité en ayant recours à « la blépharoplastie esthétique occidentale ».

En plus de permettre le repositionnement ou la création d’un pli palpébral, la blépharoplastie asiatique permet le rajeunissement de la paupière par ablation des poches ou le traitement de l’excédent cutané. Lire -