pinch blépharoplastie

La pinch blépharoplastie

Il s’agit d’une technique de blépharoplastie décrite il y a plus de 30 ans qui consiste à pincer la peau de la paupière inférieure à l’aide d’une pince et de couper l’excédent de peau au ciseau sans décoller la peau ou le muscle orbiculaire. C’est une technique qui revient au goût du jour et que je pratique de plus en plus souvent car elle présente plusieurs avantages majeurs :

1/ avec la pinch blépharoplastie il n’y a aucun risque de modifier le regard :

En effet on se rend de plus en plus compte qu’avec la blépharoplastie classique, lorsque l’on décolle la peau ou le muscle orbiculaire, le risque d’œil rond de scléral show ou de modification du regard n’est pas simplement dû au fait que l’on a coupé trop de peau mais ce risque est le plus souvent dû à des microlésions des terminaisons nerveuses pendant le décollement et qui entraînent une atonie du muscle et des rétractions de la paupière inférieure (le plus souvent régressives au bout de quelques semaines) qui peuvent compliquer les suites opératoires et ce dans un nombre de cas non négligeables.
Avec la pinch, du fait de l’absence de décollement cutané, ce risque de rétractation de la paupière n’existe pas.

2/avec la pinch blépharoplastie la cicatrice est pratiquement invisible

En effet la grande différence entre la pinch et la technique classique est que l’on ne pratique pas de sortie de cicatrice en dehors de l’angle externe de la paupière, ce qui trahit le plus souvent la blépharoplastie car la cicatrice peut être visible quand elle n’est pas cachée dans les cils et qu’elle vient se cacher dans les rides de la patte d’oie.

3/ avec la pinch blépharoplastie les suites sont beaucoup plus simples

En effet, du fait de l’absence de décollement cutané, les suites opératoires sont plus simples et il y a beaucoup moins d’œdème et d’hématomes qu’avec les techniques classiques.

4/cette pinch blépharoplastie n’a d’intérêt que si elle est associée à d’autres techniques

En effet j’utilise de plus en plus souvent cette technique pour diminuer l’aspect des rides de la paupière inférieure parce que je l’associe à d’autre techniques et notamment à :

  • une ablation des poches sous les yeux par voie transconjonctivale
  • une microlipostructure volumétrie du cerne

En conclusion, la pinch blépharoplastie est une excellente technique pour traiter l’excédent de peau et obtenir un résultat naturel au niveau de la paupière inférieure et des suites beaucoup plus simples.
La principale indication de cette technique est de traiter les rides au niveau de la paupière inférieure ou simplement l’aspect fripé de la paupière en retirant un léger excédent cutané sans décoller et ni lifter totalement la paupière inférieure.

Résultats
Avant
Avant
Après
Après

La pinch blépharoplastie

Il s’agit d’une technique de blépharoplastie décrite il y a plus de 30 ans qui consiste à pincer la peau de la paupière inférieure à l’aide d’une pince et de couper l’excédent de peau au ciseau sans décoller la peau ou le muscle orbiculaire. C’est une technique qui revient au goût du jour et que je pratique de plus en plus souvent car elle présente plusieurs avantages majeurs :

1/ avec la pinch blépharoplastie il n’y a aucun risque de modifier le regard :

En effet on se rend de plus en plus compte qu’avec la blépharoplastie classique, lorsque l’on décolle la peau ou le muscle orbiculaire, le risque d’œil rond de scléral show ou de modification du regard n’est pas simplement dû au fait que l’on a coupé trop de peau mais ce risque est le plus souvent dû à des microlésions des terminaisons nerveuses pendant le décollement et qui entraînent une atonie du muscle et des rétractions de la paupière inférieure (le plus souvent régressives au bout de quelques semaines) qui peuvent compliquer les suites opératoires et ce dans un nombre de cas non négligeables.
Avec la pinch, du fait de l’absence de décollement cutané, ce risque de rétractation de la paupière n’existe pas.

2/avec la pinch blépharoplastie la cicatrice est pratiquement invisible

En effet la grande différence entre la pinch et la technique classique est que l’on ne pratique pas de sortie de cicatrice en dehors de l’angle externe de la paupière, ce qui trahit le plus souvent la blépharoplastie car la cicatrice peut être visible quand elle n’est pas cachée dans les cils et qu’elle vient se cacher dans les rides de la patte d’oie.

3/ avec la pinch blépharoplastie les suites sont beaucoup plus simples

En effet, du fait de l’absence de décollement cutané, les suites opératoires sont plus simples et il y a beaucoup moins d’œdème et d’hématomes qu’avec les techniques classiques.

4/cette pinch blépharoplastie n’a d’intérêt que si elle est associée à d’autres techniques

En effet j’utilise de plus en plus souvent cette technique pour diminuer l’aspect des rides de la paupière inférieure parce que je l’associe à d’autre techniques et notamment à :

  • une ablation des poches sous les yeux par voie transconjonctivale
  • une microlipostructure volumétrie du cerne

En conclusion, la pinch blépharoplastie est une excellente technique pour traiter l’excédent de peau et obtenir un résultat naturel au niveau de la paupière inférieure et des suites beaucoup plus simples.
La principale indication de cette technique est de traiter les rides au niveau de la paupière inférieure ou simplement l’aspect fripé de la paupière en retirant un léger excédent cutané sans décoller et ni lifter totalement la paupière inférieure.