Blépharoplastie

Blépharoplastie

Ma nouvelle vision de la blépharoplastie

« Je pratique la blépharoplastie et toutes les techniques de chirurgie des paupières depuis plus de 25 ans. A la pointe des techniques innovantes et des solutions avant-gardistes, ma vision sur la chirurgie esthétique de rajeunissement ne cesse d’évoluer.

En 2015, suite au congrès Centrofacial Rejuvenation en Belgique, j’ai pu constater les incroyables résultats de la blépharoplastie d’addition : une nouvelle technique révolutionnaire qui permet de rajeunir un regard en ajoutant du volume aux paupières plutôt qu’en soustrayant de la peau ou de la graisse au visage de mon patient.

Depuis la découverte de cette technique opératoire, j’associe quasi systématiquement la blépharoplastie d’addition à la résection de peau ou de graisse classique. J’effectue le comblement et la restauration des volumes par micro lipofilling : des injections précises, au millimètre près, qui me permettent de restaurer les volumes à partir de la propre graisse de mon patient. »

Tout savoir sur la blépharoplastie d’addition

Les indications de la blépharoplastie

La blépharoplastie est souvent la première opération de rajeunissement pratiquée en chirurgie esthétique. Il n'est pas rare d'y avoir recours dès 40 ans tandis que le lifting ne s'envisage généralement qu'après 50 ans. La blépharoplastie permet de rajeunir le regard, première zone impactée par les effets du vieillissement sur le visage.

La blépharoplastie - qui consiste à enlever les poches de graisse et retirer l'excédent de peau sous les yeux - a beaucoup évolué au cours des dernières années et les méthodes opératoires se sont largement modernisées.

Il s’agit d’une « one shot surgery ». La blépharoplastie doit être naturelle pour être réussie et cela du premier coup. En effet, il est souvent beaucoup plus difficile et plus complexe de rattraper une chirurgie ratée, qui n’est pas naturelle et qui a modifié le regard. « La chirurgie des paupières au laser est une chirurgie extrêmement délicate qui nécessite une grande dextérité. La précision du geste est un critère de réussite primordial qui garantit un résultat naturel à mes patients. »

La blépharoplastie : une chirurgie sur mesure

La chirurgie des paupières à visée esthétique permet de traiter une paupière supérieure tombante (effet casquette), les poches sous les yeux qui donnent un aspect fatigué au regard (bourrelet de muscle ou de graisse), ou encore l’affaissement de la paupière inférieure qui vieillit et ternit un visage.

« Je propose à chacun de mes patients une chirurgie adaptée à leurs envies, leurs besoins et propose des interventions « sur mesure » en fonction des spécificités de chaque visage. Je ne propose pas à tous mes patients la même chirurgie ou une « blépharoplastie classique » effectuée par la majorité des chirurgiens » indique le Docteur Bernard Hayot.

Le terme blépharoplastie englobe plusieurs interventions chirurgicales :

La blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure se pratique généralement à partir de 40 ans lorsqu’une casquette se forme au dessus de l’œil et rend notamment le maquillage compliqué chez la femme.

Cette chirurgie esthétique consiste à retirer l’excédent de peau et/ou de graisse qui se trouve logé dans la paupière supérieure. Egalement appelé dermatochalasis, cet excès de chair rend la paupière lourde et tombante, il ferme et vieillit le regard. La blépharoplastie supérieure consiste à inciser le pli palpébral pour retirer la peau en excédent et une éventuelle hernie de graisse. Seule cette chirurgie permet de traiter l’affaissement de la paupière supérieure et d’ouvrir le regard sans en modifier l’expression.

Tout savoir sur la blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie inférieure consiste à traiter les signes de vieillissement qui se manifestent sous forme de rides et d’un aspect de peau flétri. La chirurgie des paupières inférieures consiste notamment à traiter les cernes creux et les cernes colorés, ainsi qu’à réaliser l’ablation des amas de graisse qui forment les poches sous les yeux.

La blépharoplastie élimine l’aspect de la paupière lourde et du regard terne et fatigué. Le visage retrouve son éclat et sa luminosité en gommant les marques du temps qui passe.

L’intervention est rapide, sans douleur et sans éviction sociale lorsqu’il s’agit du traitement des poches sous les yeux. En revanche, lorsque le chirurgien esthétique pratique une excision de peau sur le coin externe de l’œil ou une injection de graisse dans le cerne, les suites opératoires sont plus longues.

Tout savoir sur la blépharoplastie inférieure

Le traitement de la poche malaire

La poche malaire se caractérise par la ptose du muscle palpébral qui s’affaisse avec le vieillissement du visage. La boursouflure que créé le relâchement du muscle, au niveau de la pommette, en dessous de la paupière inférieure, est souvent pris pour une poche de graisse ; Mais il s’agit en réalité du muscle orbiculaire apparent.

La poche malaire donne l’impression d’une double poche responsable d’un regard fatigué et vieilli. Il n’existe aucun traitement capable de réduire la poche malaire autre que le lifting sous-palpébral.

Pratiquée au bloc opératoire, sous neuroleptanalgésie, cette opération esthétique du regard permet de remettre en tension le muscle orbiculaire afin de remonter les tissus, faire disparaître la poche malaire et rajeunir le visage.

Le lifting sous-palpébral est généralement accompagné d’un lipofilling pour restaurer les volumes de la pommette, de la tempe ou pour traiter un cerne creux.

Tout savoir sur le traitement de la poche malaire.

La blépharoplastie asiatique

La blépharoplastie asiatique est une chirurgie esthétique des paupières pratiquée sur les yeux bridés dont le pli palpébral est mal positionné ou inexistant. Cette intervention a pour but d’embellir le regard et de donner une forme en amande aux yeux asiatiques sans pour autant l’ « occidentaliser ».

Plusieurs techniques de blépharoplastie asiatiques existent pour repositionner le pli palpébral de la paupière supérieure :

  • L’épicanthoplastie
    Une incision de l’épicanthus avec une suture de coin interne de la paupière supérieure pour ouvrir le regard et découvrir l’œil du patient.
  • La chirurgie des paupières asiatiques avec incision
    Il s’agit d’inciser horizontalement la paupière supérieure pour repositionner le pli palpébral en fonction des envies de chaque patient. Cette intervention permet de traiter les rides et les surplus de peau pour rajeunir le regard. Cette chirurgie esthétique peut être associée à l’ablation des poches de graisse qui alourdissent la paupière.
  • La chirurgie des paupières asiatiques sans incision
    Dans certains cas, il est possible d’effectuer une blépharoplastie asiatique de manière percutanée sans effectuer d’incision et donc sans laisser de cicatrices. La technique, également connue sous le terme « technique des perles » consiste à pratiquer 5 à 6 sutures entre la paupière supérieure et le tarse palpébral (cartilage de la paupière).
    Cette chirurgie esthétique des paupière permet de réduire les suites post opératoires et le temps de cicatrisation lié aux incisions.
    Autre avantage non négligeable, la technique est réversible et le patient peut revenir au pli palpébral originel de manière rapide et aisée.
Tout savoir sur la chirurgie des paupières sur l’oeil asiatique.

la chirurgie réparatrice des paupières

La chirurgie des paupières n’est pas seulement esthétique, elle peut aussi être réparatrice pour permettre de corriger des malpositions des paupières et de résoudre les tracas qu’elles causent. Les anomalies des paupières peuvent être unilatérales ou bilatérales et être congénitales, évolutives, cicatricielles ou bien liées au vieillissement cutané.

Les malpositions palpébrales sont classées en 3 catégories :

  • L’ectropion : la cornée est rendue apparente au niveau de la paupière inférieure car celle ci ne recouvre plus tout le globe oculaire. Il s’agit d’un affaissement du bord libre qui provoque la sècheresse de l’œil.
  • L’Entropion : Contrairement à l’ectropion, l’entropion désigne l’inversement de la paupière vers l’intérieur du globe oculaire. Cette anomalie de la paupière inférieure crée des larmoiements, des irritations et des infections de l’œil.
  • Le Ptosis : Anomalie la plus fréquente, il s’agit d’une descente de la paupière supérieure vers le bas de l’œil à cause d’une faiblesse du muscle releveur. L’œil paraît alors mi clos et le regard complètement éteint.
Tout savoir sur la chirurgie réparatrice des paupières.
Chirurgie du regard

Ma nouvelle vision de la blépharoplastie

« Je pratique la blépharoplastie et toutes les techniques de chirurgie des paupières depuis plus de 25 ans. A la pointe des techniques innovantes et des solutions avant-gardistes, ma vision sur la chirurgie esthétique de rajeunissement ne cesse d’évoluer.

En 2015, suite au congrès Centrofacial Rejuvenation en Belgique, j’ai pu constater les incroyables résultats de la blépharoplastie d’addition : une nouvelle technique révolutionnaire qui permet de rajeunir un regard en ajoutant du volume aux paupières plutôt qu’en soustrayant de la peau ou de la graisse au visage de mon patient.

Depuis la découverte de cette technique opératoire, j’associe quasi systématiquement la blépharoplastie d’addition à la résection de peau ou de graisse classique. J’effectue le comblement et la restauration des volumes par micro lipofilling : des injections précises, au millimètre près, qui me permettent de restaurer les volumes à partir de la propre graisse de mon patient. »

Tout savoir sur la blépharoplastie d’addition

Les indications de la blépharoplastie

La blépharoplastie est souvent la première opération de rajeunissement pratiquée en chirurgie esthétique. Il n'est pas rare d'y avoir recours dès 40 ans tandis que le lifting ne s'envisage généralement qu'après 50 ans. La blépharoplastie permet de rajeunir le regard, première zone impactée par les effets du vieillissement sur le visage.

La blépharoplastie - qui consiste à enlever les poches de graisse et retirer l'excédent de peau sous les yeux - a beaucoup évolué au cours des dernières années et les méthodes opératoires se sont largement modernisées.

Il s’agit d’une « one shot surgery ». La blépharoplastie doit être naturelle pour être réussie et cela du premier coup. En effet, il est souvent beaucoup plus difficile et plus complexe de rattraper une chirurgie ratée, qui n’est pas naturelle et qui a modifié le regard. « La chirurgie des paupières au laser est une chirurgie extrêmement délicate qui nécessite une grande dextérité. La précision du geste est un critère de réussite primordial qui garantit un résultat naturel à mes patients. »

La blépharoplastie : une chirurgie sur mesure

La chirurgie des paupières à visée esthétique permet de traiter une paupière supérieure tombante (effet casquette), les poches sous les yeux qui donnent un aspect fatigué au regard (bourrelet de muscle ou de graisse), ou encore l’affaissement de la paupière inférieure qui vieillit et ternit un visage.

« Je propose à chacun de mes patients une chirurgie adaptée à leurs envies, leurs besoins et propose des interventions « sur mesure » en fonction des spécificités de chaque visage. Je ne propose pas à tous mes patients la même chirurgie ou une « blépharoplastie classique » effectuée par la majorité des chirurgiens » indique le Docteur Bernard Hayot.

Le terme blépharoplastie englobe plusieurs interventions chirurgicales :

La blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure se pratique généralement à partir de 40 ans lorsqu’une casquette se forme au dessus de l’œil et rend notamment le maquillage compliqué chez la femme.

Cette chirurgie esthétique consiste à retirer l’excédent de peau et/ou de graisse qui se trouve logé dans la paupière supérieure. Egalement appelé dermatochalasis, cet excès de chair rend la paupière lourde et tombante, il ferme et vieillit le regard. La blépharoplastie supérieure consiste à inciser le pli palpébral pour retirer la peau en excédent et une éventuelle hernie de graisse. Seule cette chirurgie permet de traiter l’affaissement de la paupière supérieure et d’ouvrir le regard sans en modifier l’expression.

Tout savoir sur la blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie inférieure consiste à traiter les signes de vieillissement qui se manifestent sous forme de rides et d’un aspect de peau flétri. La chirurgie des paupières inférieures consiste notamment à traiter les cernes creux et les cernes colorés, ainsi qu’à réaliser l’ablation des amas de graisse qui forment les poches sous les yeux.

La blépharoplastie élimine l’aspect de la paupière lourde et du regard terne et fatigué. Le visage retrouve son éclat et sa luminosité en gommant les marques du temps qui passe.

L’intervention est rapide, sans douleur et sans éviction sociale lorsqu’il s’agit du traitement des poches sous les yeux. En revanche, lorsque le chirurgien esthétique pratique une excision de peau sur le coin externe de l’œil ou une injection de graisse dans le cerne, les suites opératoires sont plus longues.

Tout savoir sur la blépharoplastie inférieure

Le traitement de la poche malaire

La poche malaire se caractérise par la ptose du muscle palpébral qui s’affaisse avec le vieillissement du visage. La boursouflure que créé le relâchement du muscle, au niveau de la pommette, en dessous de la paupière inférieure, est souvent pris pour une poche de graisse ; Mais il s’agit en réalité du muscle orbiculaire apparent.

La poche malaire donne l’impression d’une double poche responsable d’un regard fatigué et vieilli. Il n’existe aucun traitement capable de réduire la poche malaire autre que le lifting sous-palpébral.

Pratiquée au bloc opératoire, sous neuroleptanalgésie, cette opération esthétique du regard permet de remettre en tension le muscle orbiculaire afin de remonter les tissus, faire disparaître la poche malaire et rajeunir le visage.

Le lifting sous-palpébral est généralement accompagné d’un lipofilling pour restaurer les volumes de la pommette, de la tempe ou pour traiter un cerne creux.

Tout savoir sur le traitement de la poche malaire.

La blépharoplastie asiatique

La blépharoplastie asiatique est une chirurgie esthétique des paupières pratiquée sur les yeux bridés dont le pli palpébral est mal positionné ou inexistant. Cette intervention a pour but d’embellir le regard et de donner une forme en amande aux yeux asiatiques sans pour autant l’ « occidentaliser ».

Plusieurs techniques de blépharoplastie asiatiques existent pour repositionner le pli palpébral de la paupière supérieure :

  • L’épicanthoplastie
    Une incision de l’épicanthus avec une suture de coin interne de la paupière supérieure pour ouvrir le regard et découvrir l’œil du patient.
  • La chirurgie des paupières asiatiques avec incision
    Il s’agit d’inciser horizontalement la paupière supérieure pour repositionner le pli palpébral en fonction des envies de chaque patient. Cette intervention permet de traiter les rides et les surplus de peau pour rajeunir le regard. Cette chirurgie esthétique peut être associée à l’ablation des poches de graisse qui alourdissent la paupière.
  • La chirurgie des paupières asiatiques sans incision
    Dans certains cas, il est possible d’effectuer une blépharoplastie asiatique de manière percutanée sans effectuer d’incision et donc sans laisser de cicatrices. La technique, également connue sous le terme « technique des perles » consiste à pratiquer 5 à 6 sutures entre la paupière supérieure et le tarse palpébral (cartilage de la paupière).
    Cette chirurgie esthétique des paupière permet de réduire les suites post opératoires et le temps de cicatrisation lié aux incisions.
    Autre avantage non négligeable, la technique est réversible et le patient peut revenir au pli palpébral originel de manière rapide et aisée.
Tout savoir sur la chirurgie des paupières sur l’oeil asiatique.

la chirurgie réparatrice des paupières

La chirurgie des paupières n’est pas seulement esthétique, elle peut aussi être réparatrice pour permettre de corriger des malpositions des paupières et de résoudre les tracas qu’elles causent. Les anomalies des paupières peuvent être unilatérales ou bilatérales et être congénitales, évolutives, cicatricielles ou bien liées au vieillissement cutané.

Les malpositions palpébrales sont classées en 3 catégories :

  • L’ectropion : la cornée est rendue apparente au niveau de la paupière inférieure car celle ci ne recouvre plus tout le globe oculaire. Il s’agit d’un affaissement du bord libre qui provoque la sècheresse de l’œil.
  • L’Entropion : Contrairement à l’ectropion, l’entropion désigne l’inversement de la paupière vers l’intérieur du globe oculaire. Cette anomalie de la paupière inférieure crée des larmoiements, des irritations et des infections de l’œil.
  • Le Ptosis : Anomalie la plus fréquente, il s’agit d’une descente de la paupière supérieure vers le bas de l’œil à cause d’une faiblesse du muscle releveur. L’œil paraît alors mi clos et le regard complètement éteint.
Tout savoir sur la chirurgie réparatrice des paupières.
Antipodes Médical | Créateur de sites