Lipofilling, micro-lipofilling, nano lipofilling : quelles différences ?

Les différents lipofilling à Paris 8 - Dr Hayot, chirurgien esthétique

Il est couramment admis que le vieillissement du visage se traduit uniquement par l’apparition de rides et d’un relâchement cutané. Or, il est prouvé qu’un visage vieilli est avant tout un visage qui a perdu en volume et dont la graisse a fondu, notamment au niveau des tempes, des pommettes ou de la région des yeux.

Je me suis donc très vite intéressé à la technique du lipofilling, également appelé lipostructure, qui permet de combler les volumes et ainsi rajeunir le visage à travers une technique de transfert de graisse autologue.

Qu’est-ce que le lipofilling ?

Le lipofilling, comme son nom l’indique, repose sur l’utilisation de graisse pour compenser la fonte des volumes du visage. Cette technique a été développée au cours des années 1990 par le Dr Sydney Coleman, un chirurgien esthétique américain.

Je me suis rapidement formé à cette technique, que j’ai perfectionné au fil des années. J’ai par exemple choisi d’utiliser de très fines canules, également appelées micro-canules pour réaliser les injections, afin de limiter au maximum les traumatismes au niveau des points d’entrée. J’appelle cette nouvelle technique le micro-lipofilling, en référence aux canules que j’utilise.

Lors de l’intervention, je commence par prélever un peu de graisse au niveau de l’abdomen, des genoux ou des cuisses avec une canule utilisée en liposuccion. Cette graisse est ensuite filtrée et débarrassée de ses fibres, afin de n’en conserver que les cellules graisseuses, ou adipocytes, les plus fines et qualitatives. Ces cellules sont ensuite injectées de façon personnalisée en fonction des besoins spécifiques du patient.

Il est important d’injecter chaque zone de façon précise et mesurée, afin de la combler sans prendre le risque de sur-corriger.

Les principales indications du lipofilling sont :

  • Le comblement des cernes, des tempes, des joues, des pommettes et de la paupière supérieure
  • Le comblement des rides (sillons nasogéniens, rides du contour de la bouche, rides de la patte d’oie, rides du lion)

J’associe généralement cette technique à un lifting du visage ou une blépharoplastie (chirurgie des paupières) afin de réaliser un rajeunissement global du visage.

L’arrivée d’une nouvelle technique : le nano-lipofilling

Le nano-lipofilling repose sur l’injection de cellules souches et de facteurs de croissance extraits de la graisse prélevée sur le patient. A la différence du lipofilling traditionnel, cette technique ne cherche pas à combler les volumes, mais à régénérer le derme afin d’améliorer la qualité, l’éclat et la texture de la peau. Les résultats constatés par le patient sont une diminution de l’apparence des rides, des taches cutanées ou encore des cicatrices.

Le nano-lipofilling est également la seule solution fiable et efficace pour traiter les cernes colorés. Cette coloration est principalement due à la finesse de la peau de cette zone, qui laisse apparaître en transparence les vaisseaux du muscle orbiculaire. Le nano-lipofilling va donc venir épaissir la peau et ainsi diminuer l’effet de transparence.

Des essais cliniques sont actuellement en cours afin de mesurer l’étendue des applications possibles du nano-lipofilling. Il pourrait par exemple être utilisé pour créer une véritable restauration capillaire dans le cadre du traitement de la calvitie, grâce à ses capacités à stimuler la repousse des cheveux, ou encore en gynéco-esthétique, pour régénérer la zone vulvo-vaginale.

En ce qui concerne la technique d’injection, celle-ci se rapproche de la mésothérapie (injections réalisées au niveau du derme superficiel). Cependant, alors que la mésothérapie repose sur l’injection d’un produit synthétique, l’acide hyaluronique, le nano-lipofilling n’introduit pas de corps étranger dans le corps du patient. Il ne présente donc pas de risque de rejet ou de réaction allergique.

Pour conclure

A mon sens, le lipofilling, le micro-lipofilling et le nano-lipofilling représentent le futur de la chirurgie esthétique et du traitement du vieillissement du visage. Il ne s’agit plus de tirer la peau pour effacer les rides, mais de combler la perte de volume à l’aide de produits naturels. L’utilisation de cellules graisseuses permet également de régénérer la peau, afin d’en améliorer la qualité intrinsèque.

En fonction de vos besoins, je saurai vous diriger vers l’une ou l’autre de ces techniques, afin de procéder à un rajeunissement global et profond de votre visage.