Cernes creux, cernes colorés : quels sont les traitements ?

Les traitements des cernes à Paris, selon leurs types avec le Dr Hayot

De plus en plus de patients viennent aujourd’hui me consulter au sujet de leurs cernes. Même en pleine forme, ils jugent leur visage fatigué et leur regard terne à cause de leurs cernes. Ces derniers apparaissent en vieillissant, certes, mais pas seulement. Ils sont parfois favorisés par une perte de poids significative, un déséquilibre hormonal, ou tout simplement liés à des raisons constitutionnelles.

Différentes solutions existent pour traiter ces cernes disgracieux sources de complexes et retrouver un regard lumineux.

Différents types de cernes chez les patients

Le cerne n’est pas unique, loin de là. Il en existe de plusieurs types, et ces derniers ne se traitent pas de la même manière.

Les cernes creux

Ces cernes se matérialisent par des creux sous les yeux et une vallée qui descend de la racine du nez vers la pommette. Ils résultent généralement d’une perte de la graisse sous-cutanée, induite par l’avancée en âge. La peau de la paupière inférieure étant très fine, elle laisse alors transparaître les contours osseux de l’orbite.

Les cernes colorés

Les cernes dits « colorés » diffèrent des cernes creux. La peau est foncée (marron, bleutée, violacée…) ou encore rougeâtre, des teintes qui, dans tous les cas, accentuent l’air fatigué du patient. L’effet de transparence s’explique ici par la finesse de la membrane des paupières qui rend alors visible les vaisseaux sanguins sous-jacents.

Les cernes et poches

Bien souvent, les cernes sont associés à des poches, qui vieillissent d’autant plus le regard. Si les poches apparaissent parfois très tôt pour des raisons congénitales ou héréditaires, elles relèvent généralement du processus naturel de vieillissement. Le coussinet graisseux qui protège l’œil des parois osseuses est de moins en moins maintenu par le septum au fil du temps et glisse alors vers le bas.

L’importance de consulter un médecin esthétique spécialisé

Le regard est une zone du visage qui exige un savoir-faire particulier. Tous les chirurgiens et les médecins esthétiques ne sont pas spécialistes. Certains vous proposeront des injections d’acide hyaluronique pour combler les cernes creux, technique que je déconseille vivement à mes patients. En effet l’acide hyaluronique, bien que naturel, constitue une substance qui se résorbe très mal dans le cerne. Injecté dans cette zone, il peut finir par gonfler en absorbant l’eau comme une éponge et former une poche disgracieuse, ou encore donner une couleur bleutée à la paupière inférieure.

Je suis au quotidien confronté à ce problème. Des patients viennent me consulter pour des poches sous leurs yeux qui, en réalité, résultent d’anciennes injections d’acide hyaluronique. La meilleure technique pour combler un cerne creux est le lipofilling (micro-lipofilling) ou le nano-lipofilling dans le cas de cernes colorés. Je ne manquerai pas de vous expliquer ces interventions en détails à l’occasion d’une consultation préalable. En attendant, voici quelques précisions.

Traitements des cernes : plusieurs options à envisager

Le traitement préconisé dépendra de vos cernes, c’est pourquoi j’analyserai minutieusement votre regard au préalable afin de vous orienter vers l’option la plus adaptée.

L’injection de graisse dans le cerne

L’injection de graisse dans le cerne, également appelée micro-lipostructure, micro-lipofilling ou lipofilling du cerne, est indiquée pour combler les cernes creux. Je restaurerai les volumes qui ont fondu via un transfert de graisse, au préalable prélevée au niveau de votre abdomen ou de vos genoux. Celle-ci est traitée (rincée, nettoyée et défibrosée), puis je la réinjecte dans le cerne creux à l’aide d’une microcanule.

Durant cette intervention, qui se déroule au bloc opératoire, le patient est sous anesthésie générale ou neuroleptanalgésie, en fonction de ses souhaits. L’acte dure entre 1 et 2h selon les gestes associés.

Le micro-lipofilling est très efficace contre les cernes creux. Les résultats sont définitifs et 100% naturels. L’intervention implique la présence d’œdèmes pendant 8 à 10 jours et l’obligation de patienter environ 3 semaines pour constater les effets définitifs.

La nano-lipostructure

La nano-lipostructure correspond quant à elle à une injection dans le cerne de cellules souches et de facteurs de croissance issus de la graisse du patient. Elle permet de masquer la coloration des cernes, quelle qu’elle soit.

Après une anesthésie locale ou générale, je prélève une faible quantité de cellules graisseuses sur votre genou, votre abdomen ou votre cuisse. Comme pour la micro-lipostructure, je nettoie ces dernières afin de ne conserver qu’une émulsion riche en cellules souches et facteurs de croissance.

J’injecte alors le composé obtenu dans la zone à traiter par petites touches à l’aide de microcanules. Les cellules se diffusent et se mélangent alors naturellement aux cellules déjà présentes. Elles vont progressivement régénérer la peau, épaissir légèrement le derme et supprimer la transparence. En complément, je peux proposer un micro-lipofilling si les cernes sont également creusés.

L’intervention dure environ 1h et implique des gonflements pendant 5 à 7 jours ainsi que des ecchymoses aux points d’injection. Les résultats définitifs se constatent au bout de quelques mois.

L’ablation des poches au laser

Enfin, en cas de poches associées aux cernes, je traite simultanément les deux indications et vous propose leur ablation au bistouri laser CO2 par voie transconjonctivale, c’est-à-dire en passant par la partie rouge à l’intérieur de la paupière. Lors de ce geste chirurgical, le savoir-faire est essentiel pour doser précisément les gestes et ne pas creuser la paupière ni modifier le regard.

Cette intervention dure moins d’une heure et nécessite une anesthésie locale potentialisée ou générale. Le résultat est immédiatement visible. Les poches disparaissent définitivement et le patient ne présente aucune cicatrice ni trace visible.